Quelles données dans les thèses en sciences humaines et sociales

Quelles données sont présentes dans les thèses en sciences humaines et sociales ? Une première enquête vient d’en faire un état des lieux à Lille 3. Elle est menée en parallèle d’une autre analyse, consacrée aux pratiques des chercheurs.

L’étude, réalisée de novembre 2014 à février 2015, a été présentée aux journées de l’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur (Abes) à Montpellier. Elle porte sur un échantillon représentatif d’environ 280 thèses soutenues à l’université Lille 3 entre 1987 et 2003. Elle visait à faire un état des lieux des données annexées aux thèses en sciences humaines et sociales : selon la discipline, quel était leur volume (nombre de pages), quel était leur type (images, tableaux, statistiques, cartes, etc.) « Nous sommes dans une phase exploratoire, explique Cécile Malleret, responsable des services numériques au service commun de documentation (SCD) de Lille 3, qui a conduit l’étude avec Hélène Prost, du CNRS. C’est pourquoi nous avons inclus la plupart des données présentes, et en particulier les résultats secondaires, qui ne sont pas les données principales produites par la thèse. ». En voici les principaux enseignements (exposés de manière plus complète dans ce poster présenté à l’Abes).

Des annexes présentes systématiquement dans certaines disciplines, rares dans d’autres

Un tiers des thèses n’a pas d’annexes, mais les situations sont très contrastées selon les disciplines.

Proportion des thèses avec des annexes, par discipline.
Proportion des thèses avec des annexes, par discipline.

Le volume de données

Nombre moyen de pages par discipline.  (les échantillons sont de taille variable, important en histoire par exemple et plus faible en éducation)
Nombre moyen de pages par discipline. (les échantillons sont de taille variable, important en histoire par exemple et plus faible en éducation)

Les types de données présentes dans les thèses

Type de données présentes dans l'ensemble des thèses de l'échantillon.
Type de données présentes dans l’ensemble des thèses de l’échantillon.

Les type de données présentes dans les thèses sont de nature parfois très différentes, par exemple en histoire et en psychologie.

Type de données présentes dans les annexes des thèses d'histoire.
Type de données présentes dans les thèses d’histoire.
Type de données présentes dans les thèses de psychologie.
Type de données présentes dans les thèses de psychologie.

Les préconisations

Les données des thèses ne sont pas toujours déposées. Les photographies jointes à la thèse, par exemple, sont parfois mises bout à bout dans les annexes, sans qu’on sache même qui les a prises. Or aujourd’hui le dépôts électronique des thèses permet de déposer des images, vidéos, et de nombreux formats de documents, avec leurs descriptions (auteur, date du cliché, etc.) L’ensemble des préconisations de l’étude :

Structurer et documenter les annexes

  • Mettre au maximum les données
    en annexes
  • Décrire précisément les données leur contenu et les conditions de recueil
  • Déposer les données dans le format obtenu
  • Suivre si possible la structure du texte
  • Numéroter et paginer les annexes
  • Insérer des tables spécifiques par types de données

Valoriser les données produites

  • Veiller à la pérennité des accès
  • Garantir la conservation à long terme
  • Partager et permettre la réutilisation des données , quand c’est possible
  • Connaître les pratiques numériques des chercheurs
  • Identifier les besoins par discipline
  • Co-construire une culture commune de gestion des données
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0Email this to someone

Une réflexion au sujet de « Quelles données dans les thèses en sciences humaines et sociales »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *