Artisanat : des opportunités d’emplois

Des emplois, des créations d’entreprises : l’artisanat est riche d’opportunités professionnelles pour les étudiants. C’est l’objet d’une convention qui vient d’être signée entre l’université Lille 3 et la chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) du Nord-Pas-de-Calais.

Le mot artisanat évoque encore souvent un métier purement manuel et peu qualifié. Mais aujourd’hui, il a bien changé. Et il pèse lourd. Dans la région Nord-Pas-de-Calais, c’est un acteur clé du développement économique. Il représente 47 000 entreprises et 138 000 actifs. C’est une activité économique de proximité, non délocalisable et vecteur de lien social. Mais le nombre d’artisans pour 10 000 habitants demeure faible en Nord-Pas de Calais (environ 114). En outre, il devient nécessaire de former de nouvelles générations de dirigeants. Car 36 % d’entre eux partiront en retraite d’ici 2022.

De plus en plus, l’artisanat a besoin de personnels qualifiés comme ceux des universités. Et de tisser des liens plus étroits avec le monde universitaire. Parce qu’il faut maîtriser des techniques de plus en plus poussées, parce qu’il faut développer la recherche et l’innovation. L’artisanat est aussi un métier de chef d’entreprise, pour lequel des compétences de manager sont aujourd’hui nécessaires.

Depuis 2010, il existe une université régionale des métiers et de l’artisanat (Urma). Elle propose différents parcours, notamment en CAP, BTS et brevet technique des métiers, mais pas dans l’enseignement supérieur.

C’est pourquoi l’université et la CMA du Nord-Pas-de-Calais souhaitent susciter chez les étudiants d’université, des vocations aux métiers de l’artisanat ainsi à celui de chef d’entreprise. Elles vont conduire conjointement des actions de communication, de sensibilisation à destination des étudiants. Par exemple :

  • organiser des conférences (en lien avec les domaines de formation de Lille 3), des visites de l’Urma, des ateliers ou modules, des participations à des événements,
  • intégrer une sensibilisation aux métiers d’art et à l’artisanat d’art dans les parcours de formation des étudiants en Licence 1, 2 et 3 du domaine des arts (dans le cadre de l’unité d’enseignement « Projet de l’étudiant » (UE10))
  • tisser des partenariats entre les services économiques de la CMA du Nord-Pas-de-Calais et le Hubhouse de l’université.

Les artisans proposeront des stages ou des projets tutorés, notamment via la plateforme Lilagora.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *